Patrice André Fouchard : Canal de Lumière Soins énergétiques - Magnétisme Nettoyage énergétique des lieux
Patrice André Fouchard : Canal de LumièreSoins énergétiques - MagnétismeNettoyage énergétique des lieux 

    Pour les hommes sages du temps de nos ancêtres, à savoir les druides et les magiciens, l’air était l’élément suprême, le plus difficile à maîtriser, à saisir. Aussi insaisissable que notre esprit et nos pensées. Toute chose est reliée à travers l’élément air. Nous pensons et en même temps nous inspirons et expirons, nous respirons tous le même air. Nos pensées sont énergie, et cette énergie circule dans l’air. Nos pensées et nos mots créent notre avenir. Ce que vous pensez de vous-même, vous le deviendrez. Il est maintenant temps de quitter vos anciens modèles de pensées : toute pensée réductrice, toute pensée engendrée par la peur. Même les pensées négatives formulées à l’égard d’autrui finissent par vous revenir. En outre, sachez ceci : ce que les autres pensent de vous n’a rien à voir avec vous.

    Faîtes une méditation, allumez au moins une bougie blanche, et mettez une musique douce sans paroles. Fermez les yeux et imaginez que vous êtes au sommet d’une montagne. Un vent frais souffle, l’air vous entoure, l’air vous pénètre. Cet élément purifie vos pensées. A la prochaine bourrasque, abandonnez toutes vos pensées, et laissez-vous tomber du sommet de la montagne. Un dragon blanc étincelant sous les rayons du Soleil vous rattrape sur son dos. Relevez-vous, asseyez-vous sur le dos du dragon blanc, et ne pensez pas, ne faîtes que ressentir. Volez avec lui, et sentez-vous libre. Sentez le vent, le Soleil, sentez Dieu. Prenez conscience que les chaînes qui vous lient ne sont pas vos propres pensées négatives. La prise de conscience est le premier pas vers la liberté. Le dragon vous ramène sur la terre ferme. À partir de maintenant, offrez votre rayonnement à chaque personne qui croise votre route. Inspirez profondément les yeux fermés, puis ouvrez les yeux, tel un nouveau-né.

    En tout, faîtes cette méditation sept fois, set jours d’affilée et toujours à la même heure.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Patrice Fouchard